Biocoop Ardennes

Les questions
que vous nous posez

Pour toute question ne trouvant pas réponse sur cette page des questions fréquentes,
merci de nous les transmettre via le formulaire de contact. Nous y répondrons dans les plus brefs délais.
Le magasin Biocoop
jQuery UI Accordion - Collapse content

À quelle date sera ouvert le magasin ?

Entre fin 2021 et début 2022. Pour ouvrir le magasin, il y a encore de nombreuses choses à mettre en oeuvre :

  • Concevoir le magasin avec notre maître d'oeuvre : aménagement intérieur, extérieurs, etc

  • Réaliser les travaux pour accueillir les différents services, faire la façade, travailler avec les artisans pour mettre en place tous les éléments nécessaires à la vie du magasin, commander et fabriquer le mobilier, faire les finitions

  • Préparer les services, prospecter l'ensemble des producteurs bio locaux, vérifier les produits par rapport à nos cahiers des charges (de Biocoop et de la C.A.B.)


L'attente est longue, pour nous aussi, mais nous faisons le maximum pour ouvrir le plus tôt possible. Pour dynamiser le potage et accélerer le processus, rien de tel que de suivre le guide de la souscription en 6 étapes !

Quels produits trouve-t-on au magasin Biocoop ?

Vous trouvez tous les produits 100% biologique du quotidien en alimentaire et non-alimentaire :

  • Fruits & légumes frais de saison

  • Épicerie salée en vrac ou conditionnée

  • Épicerie sucrée en vrac ou conditionnée (venez tester le café bio équitable à moudre directement en magasin : à acheter au poids pour goûter, tester ou assurer tous les réveils !)

  • Régimes spécifiques "sans gluten", "sans sel", "végétalien-végan"...

  • Service arrière à la coupe pour les fromages, charcuteries fines, et les produits traiteurs ainsi que les épices, etc. À votre guise, le tout servi avec le sourire par les membres de l’équipe du magasin

  • Gamme carnée* (à la découpe ou en barquettes)

  • Produits frais et surgelés en libre-service

  • Cave à vins et bières

  • Boissons sans alcool et jus de fruits, laits et boissons végétales

  • Plats préparés et traiteur

  • Cosmétiques aussi soucieux de votre derme que de la planète

  • Produits d’hygiène de la personne

  • Gamme bébé de la naissance aux premiers pas

  • Produits d’entretien de la maison en vrac* et conditionnés

  • Alimentation animale pour nos amis félins et canins

  • Librairie ...

  • *modalités de distribution non définies à ce jour

Est-ce que j'aurai les moyens de faire mes achats dans un magasin 100% bio ?

La Coopérative Ardennes Bio est engagée comme l'ensemble des magasins Biocoop pour permettre une Bio de haute qualité tout en restant accessible à toutes et tous. Cela fait partie des objectifs du réseau, car quels que soient les niveaux de revenus, toutes et tous ont droit à une alimentation saine et savoureuse.

Certains produits bénéficient de "prix engagés" indiqués en rayons, sur lesquels le réseau fait un effort particulier pour garantir le prix le plus juste pour le producteur et le plus accessible pour le consommateur.

C'est aussi un grand choix de produits disponibles en vrac, parce que si les emballages ont un coût pour la planète, ils en ont un aussi en rayon !

Gâce à l'expérience de 30 ans de concertation avec les producteurs, les consommateurs et les salariés, la coopérative Biocoop donne aujourd'hui la garantie que tous les prix sont le reflet de cet équilibre, afin que le meilleur de la bio soit accessible à toutes et tous.

Comment trouver les producteurs locaux en rayon ?

Tous les produits locaux seront indiqués comme tels en rayon.

À savoir notamment que pour nous, un producteur local se situe dans un rayon de 150 Km , que ce soit en France comme en Belgique.

Des animations auront lieu en magasin (et peut-être aussi dans les fermes) pour vous les présenter.

De la même manière, les producteurs en conversion bio ont également droit à une mention spécifique afin d'informer les consommateurs.

Vous pouvez dès à présent consulter la carte des producteurs locaux qui nous ont déjà rejoints.

Un magasin 100% bio, cela veut dire quoi ?

Il est possible de se dire qu'il s'agit d'une idée folle de ne proposer que du bio, alimentaire et non alimentaire, mais un magasin 100% Bio c'est accessible et possible !

Pour preuve, la coopérative BIOCOOP SA est le premier réseau de distribution spécialisé en Bio de France !
Tout d'abord, dans les magasins BIOCOOP, la Bio n'est pas seulement en tête de rayon comme dans la plupart des supermarchés qui verdissent sous la pression de l'opinion publique...

Dans un magasin tel que le nôtre, c'est tout bio, dans une levure ou un additif, un arôme...
Et parfois c'est même plus que bio. Nous allons par exemple au-delà de la règlementation lorsque des produits sont toujours autorisés alors qu'ils représentent un risque significatif : par exemple vous ne trouverez pas de dioxyde de titane (E171), ni de dioxyde de silicium (E551) dans notre magasin.

« La Bio » comprend une notion d'éthique, de responsabilité, de développement durable, du facteur humain. C'est pourquoi le Cahier des Charges de Biocoop va plus loin que la réglementation européenne.

Chez Biocoop, vous ne trouverez que des produits certifiés. En alimentaire, ce sont les labels bio : AB-Eurofeuille, Biocohérence, Demeter (pour les productions réalisées en biodynamie). Mais aussi les « systèmes participatifs de garantie » (ou SPG) comme Nature & Progrès (historiquement le 1er cahier des charges d'Agriculture Biologique) et les Simples.

En non-alimentaire, cosmétique, produits entretiens : AB-Eurofeuille, BDIH (Allemagne), Nature & Progrès, Ecocert, Bureau Veritas, Ecogarantie (Belgique), NaTrue, Cosmebio, Simples, COSMOS NAT, Cosmas Organic, Cosms Approved, Soil, La Nouvelle Cosmétique, NCS, Bio Austira, Compas.

Un magasin 100% bio, c'est aussi un magasin qui dans son infrastructure-même, pense à l'énergie qu'il consomme et à sa production, il pense aux produits réfrigérants utilisés pour le frais et les produits surgelés, il utilise un mobilier le plus éco-responsable qui soit... et tout ça sans avoir besoin d'être soumis à une législation contraignante !

C'est tout cela, un magasin 100% bio !

Y-a-t-il une vraie boucherie avec un boucher au magasin Biocoop ?

C'est un grand chantier que nous menons au sein de la coopérative ! Nous y travaillons avec les éleveurs locaux. L'une des principales contraintes est de pouvoir financer l’outil : un laboratoire réfrigéré.

Nous devrions démarrer avec un service ouvert 3 jours par semaine avec les éleveurs seront présents en magasin pour vous servir sur des morceaux de leurs propres bêtes découpées à l'abattoir. À terme, ce sera un boucher qui pourra prendre le relais.

Si un producteur est bio mais non labellisé, est-ce que l'on pourra trouver ses produits en rayon ?

Le magasin Biocoop ne pourra pas vendre ses produits.
Nous nous sommes fixés la règle de ne distribuer que des produits labellisés. Même si la pratique est honorable, nous ne pourrons pas les distribuer. Le magasin est par ailleurs contrôlé sur cette question par un cabinet d'audit indépendant.

Est-ce que le magasin Biocoop propose la commande sur internet avec un drive ?

À moyen terme oui, nous utiliserons le service de commerce en ligne de la coopérative Biocoop S.A. Bio.Coop !

Est-ce que vous livrez à domicile ?

Comme pour la vente en ligne, ce sont des services qui seront développés à moyen terme.

Qui contrôle la mise en place du cahier des charges ?

Le cahier des charges Biocoop est important et imposant. Nous vous en décrivons quelques éléments sur la page du cahier des charges général.
Chaque magasin du réseau est audité pour vérifier qu'il est bien conforme au cahier des charges. Ainsi le magasin Biocoop a deux certifications : la certification bio et la certification au cahier des charges. Vous pouvez retrouver l'information en affichage en magasin.

Si le magasin n'est pas conforme au cahier des charges, il se verra notifié par une commission de surveillance de la coopérative Biocoop et pourra se faire sortir du réseau.

Le bio ou la Bio ?

Le bio est le label, juste le label AB-Eurofeuille. Pour faire simple, le label AB garantit que la production a été faite sans pesticides de synthèse. C'est qu'une obligation de moyens, pas de résultat.

« La Bio, elle, porte une autre vision de l'agriculture et de la société. Elle plaide pour un modèle économique équitable Nord-Nord (ou made in France), pour la redistribution des richesses, pour l'abandon de toute forme de pillage des sols, pour le partage des connaissances agronomiques, pour le droit de produire ses propres semence en toute indépendance des semenciers mondiaux, pour des relations saines et fidèles avec la distribution qui permettent aux uns et aux autres d'investir ... C'est une vision globale des relations, un projet de société. »*

*Extrait de Les dessous de l'alimentation bio, Claude Gruffat, Editions La Mer Salée, 2017

Il s'agit donc d'une autre vision, qui travaille bien sûr avec les certifications parce qu'à ce jour elles sont plus que jamais nécessaires pour garantir aux consommatrices et consommateurs l'absence d'utilisation de la chimie de synthèse dans les processus de culture ou de transformation. Mais il s'agit aussi de ne pas toujours se contenter de la certification actuelle, car il est tout à fait possible d'aller au-delà en terme de sûreté sanitaire, sans attendre la règlementation. C'est cela « La Bio ».

Comment pouvez-vous affirmer que vous allez au-delà du bio ?

Un label bio limite vers le bas, mais il ne nous limite jamais vers le haut !

En quoi les magasins Biocoop vont au delà du label bio ? C'est l'ensemble du « cahier des charges » qui nous a convaincu de rejoindre Biocoop. C'est tout l'univers constitué en plus des commissions politiques de choix produits par filières, de la construction de celles-ci, des positionnements de la Centrale d'achat de Biocoop, des documents de « critères choix produits », du travail des magasins pour passer en local plutôt que de s'approvisionner via les centrales d'achat, etc.

Par exemple, la coopérative Biocoop interdit les additifs tels que le dioxyde titane (E171) ou le dioxyde de silicium (E551) dans la composition des produits alimentaires.

La Bio telle qu'appliquée par les magasins Biocoop, c'est aussi un approvisionnement de certains produits qui fait l'objet d'attentions particulières : la présence d'huile de palme se trouvant dans certains produits, même certifiée d'origine biologique, ne peut provenir d'exploitations dont les sols ont abrité une forêt primaire.

La Bio, c'est par exemple une filière Banane qui assure toute les garanties, ce sont aussi des régions de production à l'international blacklistées sur certaines productions ou globalement tant qu'elles ne démontreront pas un réel engagement en faveur d'une production d'origine biologique autrement plus soutenable pour la Terre.

Ce sont aussi des produits qui ne se contentent pas d'être sains pour les sols et notre santé, mais qui se trouvent également être issus d'un commerce équitable entretenu avec les producteurs, pour l'ensemble des sucres, cafés, et chocolats que vous trouverez en magasin. Ce qui ne limite pas le commerce équitable à ces seuls produits !

J'aimerais acheter une télévision bio, est-ce que l'on peut en trouver dans votre magasin ?

Non hélas, le magasin Biocoop a beau être 100% biologique, il ne vend pas de télévision bio.

Cela dit, nous serions joyeux voire heureux de pouvoir être le premier magasin au monde à vous les proposer !!

En revanche nous pouvons quand même vous conseiller d'aller voir les sites de vente d'occasion dont les structures de l'ESS ( Économie Sociale et Solidaire ) comme Emmaüs ou Bell'Occas dans les Ardennes. Il existe aussi des fabricants de smartphones dont toutes les pièces peuvent être changées.

Si nous ne faisons pas dans l'électronique bio, nous pourrons vous proposer une gamme d'équipement de cuisine en rayon et sur commande, pour des produits garantis sans obsolescence programmée !

référencement de la production bio locale au magasin biocoop
jQuery UI Accordion - Collapse content

Comment fait-on pour être distribué à Biocoop ?

Le magasin Biocoop distribue les produits bio en plusieurs filières.

Si vous êtes un producteur local, vous pouvez vous reporter à la page critères de choix produits, présente dans le menu principal « Les producteurs »

La notion de « local » implique une proximité géographique : le magasin prend des produits jusqu'à 150 kilomètres routiers autour du magasin. Plus les produits sont frais et non transformés, plus nous privilégions la proximité, mais également lorsque les productions sont mieux-disantes.

Les produits distribués doivent être conformes au minimum au cahier des charges Biocoop et aux critères de choix produits de la coopérative. Vous pouvez retrouver ces informations dans le menu principal « Les producteurs »

Si vous êtes en filière longue, c'est la centrale d'achat qui peut travailler avec vous, surtout si vous travaillez en groupement de producteurs bio. Vous trouverez les informations sur le site biocoop.fr et leur page d'accueil fournisseurs.

Je suis actuellement en conversion bio, est-ce que je peux quand même être distribué ?

Tout à fait. Nous soutenons les producteurs en conversion. Vos produits seront bien indiqués « en conversion » en rayon afin d'informer les consommatrices et les consommateurs de cette excellente démarche.

Est-il possible de fournir mes produits en dépôt-vente au magasin ?

Le dépôt-vente n'est pas la pratique privilégiée par le magasin. Si cela nous est demandé, nous l'étudierons.

Je suis transformateur de produits bruts qui ne sont pas tous locaux. Puis-je être fournisseur de votre magasin ?

La notion de « local » telle qu'on l'applique correspond au siège social de l'entreprise qui produit ou transforme.

Notre cahier des charges va néanmoins vous imposer que l'ensemble des produits soient notamment bio, que les arômes utilisés soient naturels, que les produits tels que le café, thé, chocolat, banane et autres produits exotiques soient issus d'un label de commerce équitable et que les produits n'aient pas été transportés en avion. Vous pourrez trouver un complément d'informations sur notre page des critères de choix produits section produits transformés.

Je suis producteur et je souhaite aussi prendre des parts sociales. Dois-je les prendre en mon nom ou au nom de mon entreprise ?

Comme vous le souhaitez ! Si vous êtes en « entreprise individuelle », la question ne se pose pas. Si vous en êtes en « société », vous avez le choix : soit au nom de la société soit à votre nom, ou les deux distinctement.

être sociétaire du magasin Biocoop et de la coopérative
jQuery UI Accordion - Collapse content

Est-ce qu'il y a un nombre minimum de parts sociales à prendre pour devenir sociétaire ?

Non, il n'y a pas de minimum.
Dans le cas où vous prendriez une part, celle-ci vous donnera accès aux mêmes droits que tout sociétaire ayant un grand nombre de parts.
C'est le principe dit du « une personne = une voix » du droit coopératif.
Il n'y a que dans le cadre de la rémunération des parts (dans un cadre cependant identique pour tous) que les rapports entre sociétaires sont différents, puisque celle-ci dépendra du nombre de parts sociales acquises.

Jusqu'à quelle date peut-on devenir sociétaire ?

Nous vous incitons à devenir sociétaire et prendre le capital dès que possible. Nous avons besoin de ce capital coopératif pour monter et faire financer le projet.
Pour bénéficier des réductions fiscales de 18% sur l'impôt sur le revenu, vous aurez jusqu'à l'ouverture du magasin.
Ensuite, vous pouvez devenir sociétaire durant toute la vie de la coopérative. Il n'y a pas de date butoir.

Majoration 25% : le top départ lancé au mois d'août 2020
une majoration du taux de réduction fiscale sur l'impôt sur le revenu la fait passer de 18% à 25% (dite réduction Madelin-IR / PME). Celle-ci a été appliquée par décret le 9 août 2020 et sera en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021 !

Note du 04/01/21 : l'application de la « Réduction Madelin » a été prolongée jusqu'au 31/12/21
(source : https://www.vie-publique.fr/loi/276378-loi-29-decembre-2020-de-finances-pour-2021-budget-2021-relance)


Plus d'informations sur la loi : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31837

Si je prends des parts, est-ce que je dois les prendre en une fois ou est-ce possible d'en prendre en plusieurs fois ?

Oui il est tout à fait possible de prendre des parts sociales quand vous le souhaitez. Nous sommes une société à capital variable.

Ainsi, par exemple, il vous est possible de prendre cinq parts au mois d'octobre 2020, puis deux en mars 2021, puis trois autres en septembre 2021.
Ainsi vous pourrez bénéficier des mêmes droits et des mêmes avantages que tout sociétaire de plein droit, c'est à dire à jour de son règlement.
Cependant, en cas de défaut du versement total au bout d'un an, le premier tiers que vous aurez ainsi réglé vous sera remboursé et le statut de sociétaire sera perdu.

J'ai peu de ressources et j'ai envie de devenir sociétaire, mais la part à 150€ est un peu trop chère pour moi. Que puis-je faire ?

Pour celles et ceux qui souhaitent vraiment participer, pour la bonne cause, à un projet tout bio et local mais qui n'ont pas nécessairement de grandes ressources, vous pouvez nous contacter directement par courriel via le formulaire de contact, nous avons des solutions à vous proposer.

J'ai des petit-enfants, je souhaiterais prendre des parts sociales pour leur avenir. Est-ce possible ?

Bien sûr ! Il est tout à fait possible de prendre des parts sociales pour un tiers et de les lui offrir ! Ce sera un joli cadeau et un beau geste pour le futur de la société !

Néanmoins, si le titulaire de la part sociale est mineur, ce sera au tuteur légal de le représenter, et non à la personne qui a réalisé la souscription, si ceux-ci étaient différents.

Vous trouverez toutes les informations sur le guide en 6 étapes, et les bulletins de souscriptions correspondants.

Je suis en Entreprise Individuelle. Dois-je obligatoirement prendre des parts sociales en tant que personne morale ?

Vous avez avez la liberté de choix : vous pouvez prendre vos parts sociales en tant que personne morale, ou en tant que personne physique. En fonction, le versement devra s'effectuer depuis votre compte personnel ou professionnel.
À noter que si vous prenez des parts en tant que personne morale, vous ne pourrez pas bénéficier de la « Réduction Madelin » puisque celle-ci est réservée aux particuliers.

Combien de temps est bloqué l'argent des parts sociales ?

Le capital n'est pas bloqué, la société est à capital variable.

Vous devez néanmoins savoir que :

  • Pour bénéficier de la « réduction Madelin », de 18% (25% jusqu'au 31 décembre 2021) de la valeur de vos parts sociales sur l'impôt sur le revenu, vous devez vous engager à bloquer votre capital au minimum cinq ans

  • Statutairement, la coopérative a un délai maximum de cinq ans pour vous rembourser les parts sociales, notamment en cas de difficulté financière

  • En tant que sociétaire, vous êtes co-responsable de la situation économique de la société. Ainsi, en cas de déficit comptable sur l'année, le capital en est diminué tout autant. En cas de bénéfices, l'Assemblée générale vote leur attribution, avec notamment un versement de dividendes


Note du 04/01/21 : l'application de la « Réduction Madelin » a été prolongée jusqu'au 31/12/21
(source : https://www.vie-publique.fr/loi/276378-loi-29-decembre-2020-de-finances-pour-2021-budget-2021-relance)
.
Plus d'informations sur la loi : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31837

En tant que sociétaire, est-ce que j'ai des avantages ?

En devenant sociétaire vous avez des droits et des devoirs, mais également des avantages :

  • Bénéficier d'un avantage fiscal avec le droit à une réduction de 25% du montant de la souscription sur leur impôt sur le revenu en s’engageant à garder leur capital au moins 5 ans dans la coopérative.

    À savoir : Le taux de la réduction d'impôt dite « Madelin-IR/PME » accordée en cas de souscription au capital de PME en direct ou via un fonds est porté de 18% à 25%, selon un décret publié le 9 août 2020. La mesure s'applique aux investissements réalisés par les particuliers entre le 10 août et le 31 décembre 2021, pour un montant maximal de 50 000€ et 100 000€ pour un couple.

  • Participer aux organes de la coopérative et se présenter aux mandats, garantissant la possibilité de garder le contrôle sur les choix de la coopérative et l'utilisation des investissements.

  • Obtenir des intérêts sur parts sociales en cas de bénéfices et selon le vote de l'Assemblée générale des sociétaires, une rémunération globale plafonnée légalement à 42,5% des bénéfices.

Conformément aux discussions déjà menées, les avantages arriveront au fur et à mesure de l'activité du magasin. Il y a déjà de nombreuses idées, venez partager et utiliser votre coopérative comme support.


Note du 04/01/21 : l'application de la « Réduction Madelin » a été prolongée jusqu'au 31/12/21
(source : https://www.vie-publique.fr/loi/276378-loi-29-decembre-2020-de-finances-pour-2021-budget-2021-relance)
.

Plus d'informations sur la loi : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31837

Est-ce que les parts prises en tant que sociétaire vont me rapporter des dividendes ?

Dans les avantages à devenir sociétaire, c'est tout-à-fait possible de toucher des intérêts sur parts sociales.

C'est l'Assemblée générale des sociétaires réunie annuellement qui décide de la manière d'imputer le résultat de la société coopérative. En Société Coopérative d'Intérêt Collectif (S.C.I.C.) nous devons mettre 65% des bénéfices en réserves impartageables. Il est donc possible après décision collective de distribuer 35% des bénéfices aux sociétaires.

Comment bénéficier de la réduction de 25% sur l'impôt sur le revenu ? (« Réduction Madelin »)

Pour bénéficier de la réduction de 25% sur l'impôt sur le revenu, dite « réduction Madelin-IR / PME » il faut :

  • Souscrire le capital concerné entre la création de la société (décembre 2020) et l'ouverture du magasin (fin 2021 - début 2022)

  • Le déclarer sur la déclaration d'impôt sur le revenu de l'année de la date de souscription. La Coopérative Ardennes Bio (C.A.B.) vous transmettra les attestations de souscription de parts sociales

  • Conserver le capital dans la coopérative au minimum cinq ans

  • Ne pas dépasser un montant supérieur à 50 000€ pour une personne seule ou 100 000€ pour un couple
1, 2, 3, prêts... partez ! : une majoration du taux de réduction fiscale sur l'impôt sur le revenu la fait passer de 18% à 25%. Celle-ci a été appliquée par décret le 9 août 2020 et est en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021 !

Note du 04/01/21 : l'application de la « Réduction Madelin » a été prolongée jusqu'au 31/12/21
(source : https://www.vie-publique.fr/loi/276378-loi-29-decembre-2020-de-finances-pour-2021-budget-2021-relance)
.

Plus d'informations sur la loi : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31837

tiers-lieu la clic & questions diverses
jQuery UI Accordion - Collapse content

Est-ce que je peux encore candidater pour être salarié du magasin ?

La question est plutôt, pourquoi ne le pourriez-vous pas ?

Dans un premier temps, envoyez-nous un courriel sur la boîte contact [at] biocoopardennes.fr en mettant en sujet « candidature » et en y joignant votre CV et une lettre de motivation.
Nous vous recontacterons pour en accuser réception dès que nous en aurons pris connaissance.

J'ai envie de réaliser un atelier cuisine, est-ce possible ?

Absolument. Dans le cadre de l'association « La CLIC », les animations et initiatives citoyennes diverses sont tout à fait possibles. Le magasin Biocoop met à disposition des espaces pour ces événements.

J'ai plein de recettes de cuisine, est-ce que je peux les partager ?

Nous sommes dans le partage, donc oui !!! Bien sûr, tout de saison , pas de tartes aux fraises en décembre ! Elles pourront être proposées à la fois au magasin Biocoop Ardennes et à « La CLIC ».
Nous avons d'ailleurs à ce propos une page qui leurs seront (bientôt) dédiées ! Pensez à consulter le lien dédié en bas de page, il sera actif dès que possible !

Qu'est-ce qu'un tiers-lieu et à quoi ça sert ?

Définition : « Dans le prolongement de notre coopérative, la CLIC est un lieu de partages et d’innovations culturels, écologiques et sociaux. Des ateliers et actions se dérouleront dans le cadre d’une réflexion globale qui inclue notamment la santé, le respect du vivant. »

Le Tiers-Lieu du magasin Biocoop Ardennes est un espace non-marchand qui a plusieurs fonctions.
Il sert à la coopérative pour organiser ses réunions. Mais c'est aussi, et surtout, un espace dédié à l'activité associative de La CLIC, l'association qui est la continuité de celle qui a porté le projet de magasin Biocoop.

Grâce à La CLIC vous pourrez proposer vos activités et participer aux actions qui y seront menées, notamment les ateliers cuisine que nous souhaitons mettre en place. Plus d'information sur notre page Tiers-Lieu

Qu'est-ce qu'une coopérative ?

La coopérative est une forme d’entreprise qui s’appuie sur une organisation non concurrentielle.
Elle est créée par la volonté d’un collectif de personnes partageant un même projet et elle est orientée vers une finalité de service.
C’est ce même projet collectif, partagé par tous, qui crée la vie de la coopérative.
Contrairement au fonctionnement d’une entreprise traditionnelle dans laquelle le pouvoir dans l’entreprise est proportionnel à la somme engagée au capital, en coopérative, une personne équivaut à une voix quel que soit le montant de son capital.

Les sociétaires ne touchent pas de « dividendes ». Ils peuvent percevoir des « intérêts sur parts sociales ». Cette rémunération dont le taux d’intérêt est plafonné par la loi est une option dont les membres sociétaires décident en assemblée générale.
En cas de départ d’un sociétaire, les parts engagées par ce dernier lui sont entièrement reversées, mais sans plus-value. L’objectif est que les richesses créées puissent rester dans la coopérative pour favoriser sa pérennité. Dans ce système, l’argent est un « carburant » au service de la coopérative, et non à celui d'intérêts particuliers.

Si Biocoop est une coopérative qui promeut une autre forme d’agriculture et de consommation, chaque magasin du réseau est indépendant. Chacuns est libre de choisir son propre modèle d’entreprise : Scop, Scic, EIRL, SARL… chaque sociétaire « magasin » choisit le statut juridique qui répond à ses aspirations.

Pour être membre de la coopérative mère, chaque magasin doit en être sociétaire, c’est-à-dire souscrire à son capital. L’argent investi participe au fonctionnement de l’ensemble du réseau.

Qui compose Biocoop SA ?

La composition de Biocoop est issue d'un modèle coopératif multi-professionnel unique. Plus qu’un réseau de distribution alimentaire biologique spécialisé, Biocoop est avant tout un projet coopératif atypique qui s’illustre par une gouvernance singulière, composée notamment de producteurs agricoles et de dirigeants de magasins.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration de Biocoop est composé de quatre collèges. Y siègent en une même horizontalité des représentants des magasins, des représentants de groupements de producteurs, un représentant des salariés et un représentant des consommateurs.
Ceux-ci, aux intérêts divergents, sont pourtant animés par la volonté bienveillante de coopérer, pour le bénéfice de tous.
Cette organisation résolument atypique et singulière est l’illustration de l’implication de Biocoop dans la construction de liens coopératifs et durables :

  • Magasins (40% de coopératives, 60% de SARL familiales)

  • Producteurs (qui représentent les membres de la section agricole)

  • Salariés

  • Association de consommateurs

Magasins, sociétaires, groupements, association de consommateurs, salariés de Biocoop ?!

L'organisation et la vie politique de la coopérative de Biocoop est clairement riche et complexe !

Il faut distinguer les sociétaires Biocoop des magasins Biocoop : tout d'abord l'ensemble des sociétaires ne sont pas des magasins (composition de Biocoop), mais aussi, certains sociétaires sont propriétaires de plusieurs magasins, comme les grosses coopératives de consommateurs de l'Ouest (Biocoop Germinal dans l'Yonne, Biocoop Scarabée à Rennes, Biocoop Caba à Angers, Biocoop Le Fenouil au Mans, etc.).

Depuis 2001 les sociétés familiales sont acceptées.
Quant aux producteurs qui sont sociétaires de Biocoop SA, ils doivent faire partie des Groupements de producteurs partenaires.
Les salariés qui ont pris des parts sociales, doivent être salariés soit d'un magasin Biocoop, soit de Biocoop S.A. Pas de discrimination d'employeur !
Les consommateurs sont représentés au niveau national par des associations de consommateurs.
Alors oui, certains peuvent être à la fois sociétaires de la coopérative de leur magasin et aussi de Biocoop SA en même temps.
C'est pas beau ça ?